Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Alopécie masculine

Affectant près de la moitié des hommes à la cinquantaine, l’alopécie masculine est une anomalie capillaire très fréquente dont l’incidence augmente avec le temps. Plusieurs approches existent en médecine esthétique pour enrayer ou corriger cette perte de cheveux excessive souvent source de complexes.
Image module

QU’EST-CE QUE L’ALOPÉCIE MASCULINE ?

De manière générique, l’alopécie masculine correspond à une perte de cheveux anormale et conséquente survenant chez le sujet de sexe masculin. Il convient toutefois de distinguer une chute capillaire temporaire consécutive à un choc physique ou psychologique (effluvium télogène) et les formes durables et évolutives de calvitie.

Dans la grande majorité des cas, le dégarnissement du cuir chevelu chez l’homme est associé à une alopécie dite androgénétique. Cette forme particulière de calvitie touche essentiellement le sommet du crâne (vertex) ainsi que les golfes temporaux et frontaux. Elle laisse cependant intact un liseré de cheveux au niveau de la nuque et des tempes, délimitant la « couronne hippocratique ». Débutant parfois très précocement, cette affection tend à se développer de façon plus marquée avec l’âge.

La calvitie androgénétique progresse en différents stades présentés exhaustivement dans la classification de Norwood. Elle commence par un affinement des tiges capillaires : les cheveux perdent en densité et forment un duvet qui laisse entrevoir le cuir chevelu par transparence. Si aucun traitement n’est mis en place, le bulbe capillaire ne parvient plus à assurer le renouvellement du cheveu, ce qui entraîne sa perte irrémédiable.

Bien que répandue, la perte des cheveux chez l’homme n’en reste pas moins une épreuve majeure qui peut résonner comme une rupture identitaire douloureuse. En ce sens, elle peut affecter grandement le pouvoir de séduction et plus généralement la confiance en soi.

QUELLES SONT LES CAUSES DE L’ALOPÉCIE ANDROGÉNÉTIQUE ?

Comme son nom le suggère, l’alopécie androgénétique masculine résulte de la conjonction de deux composantes majeures : une sensibilité accrue aux hormones mâles (hormones androgènes) et un terrain héréditaire favorisant.

L’alopécie masculine est provoquée par la conversion d’une partie de la testostérone en dihydrotestostérone (DHT). Sous l’influence de facteurs génétiques, celle-ci se fixe au niveau de récepteurs anormalement placés sur les bulbes capillaires. Le cycle du cheveu s’emballe, les follicules s’épuisent, et la synthèse capillaire s’interrompt prématurément.

Par ailleurs, ce dérèglement hormonal accentue également la sécrétion de sébum par les glandes sébacées. En excès, cette substance lipidique étouffe le cuir chevelu. Moins bien irrigués, les follicules sont de fait moins bien alimentés en nutriments. Ils assurent ainsi moins efficacement la repousse des cheveux.

Étant donné le rôle joué par la transmission des gènes, il n’est donc pas rare d’assister à des cas de calvities familiales léguées de génération en génération.

TRAITEMENT DU CUIR CHEVELU PAR MÉSOTHÉRAPIE

Nous proposons au sein de la Clinique Luma à Rennes une solution efficace pour lutter contre l’alopécie masculine : la mésothérapie du cuir chevelu.

La mésothérapie du cheveu s’adresse aux hommes manifestant les premiers signes d’une alopécie et début de calvitie. Elle améliore la qualité des tiges capillaires en nourrissant et en relançant la vascularisation des follicules pileux. Elle peut ainsi endiguer la chute des cheveux tout en stimulant leur repousse.

Le tarif d’une séance de mésothérapie capillaire commence à 150 €.

Image module

QUESTION FRÉQUENTES SUR L’ALOPÉCIE MASCULINE

Nous perdons en moyenne entre 50 et 100 cheveux par jour, et ce de façon tout à fait normale. Une chute capillaire est considérée comme pathologique lorsque le nombre de cheveux perdus excède 100. En pratique, une chevelure présentant une perte de densité notable ou la formation de plaques dégarnies localisées doivent alerter.

Il est difficile de prévenir l’apparition de l’alopécie androgénétique. Certaines mesures, comme une alimentation équilibrée, la gestion du stress et l’emploi de shampoings doux peuvent toutefois contribuer à renforcer la santé du cheveu et à limiter les facteurs aggravants de l’alopécie.

Outre le préjudice esthétique qu’elles causent, les zones chauves sont naturellement plus exposées au rayonnement solaire. En cas d’alopécie, il est donc important de se protéger lors de toute exposition, par exemple par le port de chapeau ou de casquette.

PRENDRE RENDEZ-VOUS POUR UNE CONSULTATION

Clinique Luma
6 Bd de la Boutière
35760 Saint-Grégoire
Voir le plan
Secrétariat
02 23 25 92 98
Voir les horaires
Horaires d’ouverture :

Lundi : 9h00 – 19h00
Mardi : 9h00 – 19h00
Mercredi : 9h00 – 18h30
Jeudi : 9h00 – 19h00
Vendredi : 9h00 – 17h00
Samedi : 9h00 – 16h30

RDV en ligne
Prendre RDV
sur Doctolib